terça-feira, 14 de outubro de 2008

Teologia dos sexos aplicada à informática


Il y a quelques mois, la commission chargée de la terminologie a décidé de se pencher sur un épineux problème: le terme PC (personal computer) fait-il référence à un object de type féminin ou de type masculin? Pour répondre à cette question, deux groupes d'experts ont été mis à contribution: l'un constitué de femmes et l'autre d'hommes. Il leur fallait trouver quatre raisons pour justifier le genre masculin ou féminin du PC.

Le groupe de femmes a conclu que le PC est indéniablement de genre masculin car:

-pour capter son attention, il faut l'allumer;

-il est plein d'informations, mais il ne fait preuve d'aucune imagination;

-il est censé vous aider mais, la moitié du temps, c'est lui le problème;

-dès que vous en avez un, vous réalisez que si vous aviez attendu un peu plus longtemps, vous auriez eu un modèle plus performant...

Pour sa part, le groupe d'hommes est arrivé à la conclusion que le PC est du genre féminin, pour les raisons suivantes:

-personne, sauf son créateur, ne comprend sa logique;

-le dialecte qu'il utilise pour communiquer avec ses semblables est incompréhensible;

-la moindre petite erreur est stockée en mémoire pour être ressortie au moment le plus inopportun;

-dès que vous en avez un, vous découvrez que vous devez dépenser la moitié de votre salaire en accessoires.

Alors, féminin ou masculin?

M.-A. P. et B. P., Dieu est Humour.

6 comentários:

Mme Conchita disse...

Je suis tout à fait d'accord avec le groupe de femmes; je dirais même: Les hommes sont un mal, mais un mal nécessaire: De toute façon, derriêre chaque homme il y a et il y aura toujours une grande femme!

José A. Vaz disse...

je dirais même plus:
"Il n'est pas bien honnête, et pour beaucoup de causes,
Qu'une femme étudie et sache tant de choses." (Molière)

Mme Conchita disse...

Les femmes n'ont pas besoin d'etudier, leur intelligence et leurs connaissances sont des choses naturelles, acquises de façon supérieur, mais, bien sûr les hommes ne peuvent pas comprendre ces choses

José A. Vaz disse...

l'intelligence des femmes?!?! où ça...?!?!

Mme Conchita disse...

Les hommes sont vraiment aveugles!...



N.B. Je voudrais corriger une petite erreur que j'ai commise, c'est-à-dire, où on lit "façon supérieu", on doit lire "façon supérieure". Enfin, ce n'est pas grave, seulement un "slip of the pen", n'est-ce pas?

José A. Vaz disse...

bon, on appelle ça une "excuse supérieure". alors, comment ça madame? sorcière et vous vous trompez? restez zen, je vous fais mes excuses...eh!eh!eh!