domingo, 8 de março de 2009

Mulher


«Dieu créa la femme... Il a fallu six jours de travail incessant au Créateur pour «faire» la femme. Un ange est apparu et lui a dit: «Porquoi passez-vous tant de temps sur ceci?»

Et le Créateur lui a répondu: «As-tu vu la feuille de travail pour ce projet-ci? C'est complètement lavable, avec 200 parties mobiles et toutes remplaçables, ça fonctionne au café noir et aux restes, ça comporte une cuisse pouvant supporter trois enfants à la fois, ça possède un baiser qui peut tout guérir, d'un genou éraflé à un coeur brisé, et ça a six paires de mains.»

L'ange était abasourdi des exigences de ce modèle:«Six paires de mains! Ben voyons donc! Et ce n'est que le modèle standard?» demanda-t-il au Créateur. Il tenta d'arrêter le Créateur en lui disant:«C'est beaucoup trop de travail pour une seule journée. Attendez donc demain pour terminer.»

- Mais je ne peux pas! Répondit le Créateur. Je suis tellement pressé d'avoir terminé ce que je chéris tant. Imagine, ça se guérit déjà tout seul quand c'est malade et peut quand même travailler des journées de dix-huit heures!»

L'ange s'approcha et toucha la création en disant:«Mais vous l'avez faite tellement douce!»

Le Créateur approuva:«En effet, elle est douce mais elle est aussi solide. Tu n'as aucune idée de tout ce q'elle peut endurer et accomplir!

- Va-t-elle pouvoir penser?

- Non seulement elle pourra penser mais elle pourra également raisonner et négocier.»

L'ange remarqua quelque chose, s'approcha du modèle de femme et toucha sa joue.
«Oups, il semble que votre modèle ait une fuite! Je vous avais dit aussi que vous en faisiez trop!

- Ce n'est pas une fuite, c'est une larme, objecta le Céateur.

- Et à quoi servent les larmes?»

Le Créateur lui expliqua:«Les larmes sont la façon de la femme d'exprimer sa joie, sa peine, sa douleur, ses déceptions, sa solitude, sa compassion et sa fierté.»

L'ange était impressionné:«Mais vous êtes un génie! Vous avez pensé à tout pour que la femme soit vraiment un être exceptionnel!»

Les femmes ont assez de force pour étonner les hommes.

Elles peuvent soutenir des entreprises et des conflits mais elles détiennent la joie, l'amour et le bonheur. Elles sourient quand elles voudraient crier. Elles chantent quand elles voudraient pleurer. Elles pleurent quand elles sont contentes et rient quand elles sont nerveuses. Elles se battent pour les causes en lesquelles elles croient et contre l'injustice. Elles n'acceptent pas un «non» comme réponse quand elles savent qu'il existe une meilleure solution. Elles se privent pour que leur famille n'ait pas à le faire. Elles accompagnent un(e) ami(e) en souci chez le médecin. Elles aiment inconditionnellement. Elles sont heureuses d'apprendre un accouchement ou un mariage. Leurs coeurs se brisent quand un(e) ami(e) décède. Elles sont défaites à la perte d'un membre de leur famille mais demeurent fortes même quand elles pensent qu'elles ne le pourront plus. Elles savent qu'un câlin et un baiser peuvent guérir un chagrin d'enfant.

Les femmes sont de toute taille, de toute couleur et de toute forme. Elles conduisent des voitures et des avions, marchent, courent, vous envoient de courriels pour vous rappeler qu'elles vous aiment. Le coeur des femmes est ce qui fait tourner le monde! Elles vous apportent de la joie et de l'espoir. Elles vous donnent de la compassion et des idéaux. Elles offrent un support moral à leurs familles et ami(es).
Les femmes ont beaucoup à dire et à offrir.»

***
Dedicado a todas as mulheres
e em especial à minha Joaninha que hoje faz seis aninhos! Parabéns!!!

2 comentários:

Mme Conchita disse...

Pour la première fois, je suis complètement d'accord avec vous, mon cher "vestry worm". Et malgré le retard, JOYEUX ANNIVERSAIRE pour votre jolie Joaninha.

José A. Vaz disse...

merci bien, madame.